Une pratique simple accessible à tous. 

La pratique s’effectue assis ou debout, afin de la  réaliser en conscience. Elle s’appuie sur  des exercices simples de respiration, de détente musculaire, de concentration, de projection, de stimulation du positif.

Il n’y a pas d’objectif à atteindre, chacun fait sa propre expérience, comme si c’était la première fois. 

 

Enfin, plutôt qu’une longue explication, je vous encourage à expérimenter, car seule l’expérience permet de se faire une véritable idée de ce qu’est la sophrologie pour soi. 

Que veut dire sophrologie ?

L’origine du mot vient du grec ancien et se compose de trois racines :

SOS : Harmonie, Equilibre, Paix

PHREN : Conscience, Esprit 

LOGOS : Science, Etude, Recherche  

Sophrologie peut ainsi se traduire par « Recherche d'une conscience sereine ».

Au-delà de la détente, la sophrologie permet d’être à l’écoute de soi. Elle  favorise des prises de conscience,

permet d’identifier et développer ses ressources. Vous êtes à l’initiative de vos  propres changements !

 

Qu’est la sophrologie caycédienne, en particulier ? 

A l’origine de la sophrologie, un homme - le Professeur Alphonso Caycedo - qui voulait trouver une alternative à des méthodes rudes pratiquées dans les années 60 (électrochocs, comas insuliniques).

Il crée la sophrologie, une méthode qui s'appuie sur une approche médicale et scientifique et des procédés découverts et étudiés en Orient. N’ayant pas déposé le nom "sophrologie", il observe le développement de pratiques éloignées de la sienne sous cette dénomination. En 1989, il dépose le nom "Sophrologie Caycédienne".

Actuellement, sa fille Natalia Caycedo, elle-même psychiatre, perpétue et actualise l’œuvre de son père, à travers Sofrocay, l’Académie internationale de sophrologie caycedienne.

Des bienfaits pour le corps et l'esprit.

 

La sophrologie est particulièrement conseillée pour  :

- améliorer la confiance en soi

- réduire le stress

- mieux gérer ses émotions

- mieux dormir 

- améliorer sa santé

- se préparer à une épreuve (prise de parole en public, examen médical...)

 

 

Combien de temps faut-il pratiquer pour avoir des résultats ?  

De manière générale, un accompagnement entre 5 et 10 séances, en groupe comme en individuel, s’avère efficace pour réduire les troubles, améliorer sa qualité de vie de manière significative. Il est toutefois important de maintenir une pratique régulière pour en conserver les bénéfices, les installer dans la durée. 

 

Vaut-il mieux faire des séances individuelles ou en groupe ?

 

Les  séances individuelles permettent un accompagnement personnalisé selon vos besoins et votre évolution. Il sera préférable si  vous souhaitez résoudre une problématique personnelle.

 

Les séances en groupe permettent de bénéficier de la  dynamique d’un groupe et d’un coût moindre parce que mutualisé.  

Mon expérience m’a montré  des changements rapides aussi en groupe.  Dans une ambiance bienveillante, sans jugement,  le partage d’expériences permet de prendre conscience de l’hétérogénéité des possibles.

Je propose des séances en groupe de 4 à 6 personnes.